Libre expression

Montesson Actualités n°18 /février 2019

MONTESSON: UNE VILLE HABITUÉE À DÉBATTRE

Depuis plus deux mois le Gouvernement fait face au ras le-bol fiscal des Français du fait de sa politique injuste. Après avoir méprisé les élus locaux, le Président de la République retrouve des vertus au dialogue en leur demandant d’organiser le grand débat national. À Montesson, il a eu lieu le 19 février.

Depuis des années, les habitants de Montesson ont pris l’habitude de débattre et de faire des propositions pour améliorer leur cadre de vie.

Ainsi, ce sont les comités de quartier qui se réunissent au moins deux fois par an ; c’est l’observatoire de la propreté qui recueille les suggestions et surtout propose des solutions concrètes comme les cendriers urbains ou les distributeurs de sacs pour les déjections canines (courant 2019) ; des ateliers participatif divers questionnaires en ligne…

Ce sont aussi les réunions publiques organisées dans le cadre de la révision publique du Plan Local d’Urbanisme au cours desquels de nombreux habitants ont exprimé leurs souhaits pour le Montesson de demain ; des rencontres régulières avec l’ensemble du monde associatif.

Ce sont enfin des élus qui vont au-devant de vos préoccupations quotidiennes et en y apportant des solutions. C’est notre marque de fabrique et nous allons continuer

Les élus d’Action et Passion pour Montesson



TOUTE PERSONNE DOIT AVOIR DROIT À UN LOGEMENT

Et pourtant on constate d’importants déficits ; dans les Yvelines, il manque 26 805 logements sociaux, dans notre CASGBS à 20 communes, seules 3, remplissent leurs obligations en matière de logements sociaux, à Montesson, malgré quelques réalisations, il manque actuellement 539 logements sociaux pour atteindre en 2025 les 25 % fixés par la loi SRU.

Il en résulte que la commune a fait l’objet d’un arrêté de carence avec transfert du droit de préemption pris par le préfet et obligation pour la commune de financer les opérations de logements sociaux.

Il est à noter que la très forte majorité de ces villes gérées par la droite n’ont pas pour objectif de rechercher une équité sociale dans le droit au logement comme dans beaucoup d’autres domaines.

En 30 années de gestion de la ville, l’exécutif municipal LR/UDI n’a réalisé que 47 % de logements par rapport à ceux réalisés par les municipalités de gauche en 24 années. Les jeunes couples Montessonnais, les familles monoparentales, les personnes devenues seules, se trouvent dans l’obligation de s’éloigner de leur ville privilégiée, faute d’offres de logements sociaux.

Jean-Pierre CRET, élu de la liste « Montesson l’Humain d’abord » Permanence le 1er samedi de chaque mois : 10h00-12h00
Bâtiment principal Parc des Sophoras


PROPOSITIONS POUR LA JUSTICE FISCALE ET SOCIALE

Dans le cadre du grand débat national, voici nos propositions de mesures pour la justice fiscale et sociale :

- ré-indexation des retraites sur l’inflation ;

- suppression de la taxe d’habitation POUR TOUS LES FRANÇAIS ;

- rétablissement de l’Impôt sur la fortune (ISF), afin de récupérer 3,5 milliards d’€ essentiels au financement des services publics ;

- création d’une tranche supplémentaire de l’impôt sur le revenu, afin de le rendre plus progressif et efficace.

Vos élus du Nouvel élan pour Montesson :
Sylvain Thialon, Guy Biancorosso.
eluspsmontesson@gmail