Libre expression

Montesson Actualités n°16 /juillet 2018

LA BONNE SANTÉ FINANCIÈRE DE LA VILLE...

Permet de concrétiser nos projets.

Tout d’abord, les sportifs se réjouissent de l’inauguration du nouveau dojo au mois de juin et de l’ouverture l’année dernière du terrain de football synthétique.
Cet été, dans le quartier de la Borde, la Fondation Léopold Bellan a ouvert les portes de l’EHPAD (Etablissements d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) pour accueillir les personnes âgées dépendantes (dont 25% de Montessonnais) et du nouvel ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) qui permet à 90 travailleurs handicapés d’exercer une activité professionnelle.
Le nouveau chantier de la digue de la Borde devrait commencer en décembre et la nouvelle voirie départementale avance à grands pas.
De nouveaux travaux se poursuivent dans les écoles et la réorganisation du temps scolaire est mise en place avec le retour à la semaine de 4 jours qui sera effectif à la rentrée. Le petit chemin entre les écoles Paul Painlevé et Paul Eluard sera enfin réouvert.
Le développement durable se traduit par de nouveaux succès et la concrétisation d’actions menées dans le cadre de notre Agenda 21.
Le PLU est mis en révision, ce nouveau document devra conjuguer, dans la concertation, les principales évolutions de la commune avec les contraintes réglementaires.
Grâce au travail des élus et du personnel municipal, la commune s’adapte et évolue sans augmentation des impôts et sans emprunt.

Les élus d’Action et Passion pour Montesson



ZONE D'AMENAGEMENT CONCERTE DE LA BORDE

Ou en est le projet de la ZAC de La Borde ? La prise en charge de la maîtrise d’ouvrage par la CASGBS en lien avec la ville de Montesson pour le permis de construire n’a pas dégagé un fort enthousiasme d’intérêt général de la part des 20 communes la composant. Problème lié à l’importance du périmètre de cette interco avec des bassins de vie différents, pour laquelle notre groupe s’est toujours opposé à sa création.
M. J-Y Perrot (1er vice-président de la CASGBS), confirme que notre interco porte le foncier de cette ZAC et pourrait assurer le financement de l’opération, des conventions sont en cours de finalisation. D’après notre édile, Carrefour a revu son projet à la baisse avec moins de surface commerciale, il a confirmé l’abandon de la venue de grandes enseignes comme Darty, la FNAC … (une bonne chose).
Seules les enseignes comme Décathlon, Saint Maclou déménageraient et des logements sociaux seraient construits à la place, la création d’un éco quartier avec la construction de logements intergénérationnels et de pavillons est projeté sur la zone de l’ancienne jardinerie Carrefour. La refonte de ce projet à la baisse ; ne doit toutefois pas être un prétexte à la disparition de la séparation de la zone d’activités des zones d’habitation, devant assurer la quiétude dans le quartier du Mont-Royal, ne doit pas remettre en cause la construction des équipements publics tant attendus par les habitants du quartier (conservatoire, crèche, salle de réunion, salles d’activités sportives), engagements notifiés dans le programme électoral de la majorité municipale LR/UDI à l’élection 2014.

Jean-Pierre CRET, élu de la liste « Montesson l’Humain d’abord »

RESEAU BUS EN SEINE : BONUS OU MALUS ?

« Que du bonus ! ». Le slogan du réseau Bus en Seine pour vanter les nouvelles lignes était alléchant. L’amplitude horaire a certes été élargie (la population la réclamait depuis 10 ans) mais reste limitée aux lignes A et C. Et le reste ? C’est plutôt malus !

Il y a d’abord les bus attendus qui ne passent pas. Les malheureux habitués de la ligne P en savent quelque chose : les bus fantômes sont quasi quotidiens sur ce trajet. Les autres lignes sont aussi affectées (plus modérément) par cette étrange épidémie de bus invisibles, particulièrement aigüe au moment du déjeuner…

Il y a ensuite les conditions de transport. Lors de la canicule fin juillet, les passagers ont apprécié l’absence ou le non-fonctionnement récurrent de la climatisation dans la plupart des véhicules : mmh, cette bonne chaleur étouffante, un délice ! Qu’ils se rassurent : le frais (ou plutôt le froid), ils l’auront cet hiver, car le chauffage fonctionne aussi rarement ! Brrr !
Comble du ridicule : les minibus de la ligne F, pas conçus pour les dos d’âne de nos contrées, doivent parfois s’arrêter, faire descendre les (chanceux) passagers puis les faire remonter une fois l’obstacle franchi. La honte !
Quant à l’information, c’est zéro ! Les trajets et horaires avaient été transmis aux usagers au dernier moment en avril. Rebelote pour les horaires d’été. Et le service client de Transdev n’a jamais de réponse aux questions des usagers.

Devant ces manquements évidents, nous avons décidé d’écrire au directeur de cette société et d’en faire part aux responsables, bien passifs, de la communauté d’agglomération et de la commune (qui ne doivent pas souvent prendre le bus…).

Vos élus du Nouvel élan pour Montesson :
Sylvain Thialon, Guy Biancorosso.